Publié le 29 juin 2015 par groupe socialiste

C’est une première en France. Ce lundi 29 juin, des conseillers régionaux auvergnats et rhônalpins ont organisé une visioconférence pour permettre une réunion commune. Cet événement inédit est un exemple des potentialités offertes par l’union : mutualisation des moyens et  appui sur les outils numériques pour rapprocher les citoyens et les élus. Il est aussi le reflet de l’état d’avancement de l’union grâce au travail et à la volonté des présidents  QUEYRANNE et SOUCHON.

Au cours de cette réunion, les présidents des groupes socialistes ont rappelé leur attachement à la future Région Auvergne-Rhône-Alpes, une grande Région européenne mais toujours juste et plus proche des citoyens, bras armé de la transition écologique.

Pour Jean MALLOT, Président du groupe socialiste et républicain de la Région Auvergne, « L’Auvergne Nouveau Monde n’a pas peur de l’union qui se construit. Elle sait qu’elle saura y faire entendre sa voix. La mission est enthousiasmante. Nos concitoyens souhaitent que nous l’entreprenions avec passion, mais aussi avec raison. Nos métropoles sont enfin prêtes à l’alliance prometteuse entre les cités de Saint-Exupéry et de Blaise Pascal. En référence à Saint-Exupéry, c’est un peu comme si les 7,7 millions d’habitants nous disaient : S’il vous plait, dessine-moi une Région !»

La Région Auvergne-Rhône-Alpes est adaptée aux enjeux d’avenir, car plus complète et tournée vers la transition écologique. Ainsi, pour Michèle EYBALIN, Présidente déléguée du groupe socialiste Rhône-Alpes, cette nouvelle Région devra être  « une région construite sur un modèle de développement durable, sur une assise locale forte qui permet de raccourcir les circuits d’échanges et de respecter un environnement qui devient alors le facteur de développement essentiel. »

Enfin, Philippe REYNAUD, Président du groupe socialiste Rhône-Alpes, a quant à lui rappelé la pertinence du nouveau territoire et s’est inscrit en faux contre les arguments de perte d’identité et de surdimensionnement du territoire avancés par d’autres formations politiques. Pour lui « notre volonté, c’est de faire une grande région dans la proximité ! C’est qu’à chaque point du territoire, on puisse bénéficier de la force d’une grande Région ! »

Ouverture de la visioconférence par les Présidents René SOUCHON & Jean-Jack QUEYRANNE


 Expression des groupes PS auvergnat & rhônalpin


Publié le 26 juin 2015 par groupe socialiste

Les conseillers régionaux sont réunis ce lundi 29 juin en Assemblée plénière. Cette session sera notamment marquée par une réunion conjointe en visioconférence des conseillers régionaux auvergnats et rhônalpins. Il s’agira d’une première en France. Ce rendez-vous inédit sera un des événements marquant le début de l’union des deux Régions, après les divers dispositifs et politiques annoncés par René SOUCHON et Jean-Jack QUEYRANNE ces dernières semaines.

Publié le 26 juin 2015 par groupe socialiste

Léman Express : ce sera le nom de baptême de ce nouvel équipement qui va transformer dès 2019 la vie quotidienne de la deuxième agglomération de Rhône-Alpes, le bassin franco-valdo-genevois. Un projet simple, qui rejoint la préoccupation de mettre la mobilité et la qualité de vie au cœur de l’action régionale : relier par le train le centre de Genève et Annemasse en 20 min et, au-delà, irriguer tout le territoire de Lausanne à Thonon en passant par Annecy ou Saint-Gervais.

Publié le 18 mai 2015 par groupe socialiste

Ce lundi 18 mai en Assemblée plénière, les conseillers régionaux de droite (UMP et Centre), du FN et d’EELV, ont refusé le plan de sauvegarde d’activités de l’association ERAI, présenté par Jean-Louis GAGNAIRE, Vice-président socialiste délégué à l’économie. Par ce vote, ces conseillers régionaux ont pris la responsabilité de la destruction de 219 emplois. Les élus du groupe socialiste, qui ont soutenu jusqu’au bout les salariés d’ERAI, dénoncent cette alliance des conseillers régionaux UMP, UDI, FN et Europe-Ecologie-Les-Verts pour repousser le sauvetage de 170 emplois et refuser l’accompagnement des PME rhônalpines dans la recherche de nouveaux marchés à l’international.

Publié le 18 mai 2015 par groupe socialiste

Aujourd’hui, une Assemblée plénière exceptionnelle se tient à l’Hôtel de Région avec à l’ordre du jour un plan afin que l’ARDI reprenne une partie des activités qu’avait ERAI pour permettre aux PME rhônalpines de bénéficier d’un accompagnement dans leur développement a l’international. Placé en redressement judiciaire suite au refus la droite, du FN et d’EELV, d’accorder les subventions nécessaires au fonctionnement d’ERAI, cette Assemblée plénière sera la dernière chance de sauver une partie de cet outil au service des entreprises rhônalpines et de l’emploi.

L’Assemblée se tiendra de 9h à midi
Pendant l’Assemblée suivez-nous en direct sur Twitter #DirectRA et Facebook. L’Assemblée est également retransmise en direct vidéo sur rhonealpes.fr

Interventions et communiqués de presse du groupe

Accompagnement des entreprises rhônalpine à l’international : plan de sauvegarde d’activités d’ERAI (Entreprise Rhône-Alpes International) et de reprise de personnels dans le cadre du redressement judiciaire

Présentation du rapport : Jean-Louis GAGNAIRE (vidéo)
Intervention pour notre groupe : Philippe REYNAUD (pdf)

Communiqué de presse : L’UMP, l’UDI, le FN et EELV tuent ERAI et abandonnent 219 salariés ! (pdf)