Publié le 6 février 2012 par groupe socialiste

Le jeudi 9 février prochain, les conseillers régionaux auront à délibérer sur le projet de Plan Climat Régional (PCR) définissant le cadre d’actions de Rhône-Alpes en faveur du climat.  Dans l’optique d’une réduction par cinq des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon 2050, ce PCR se décline autour de trois périmètres : le siège et le fonctionnement interne de la Région, les lycées et leur patrimoine ainsi que toutes les politiques régionales. Concrètement, quels types d’actions prévoit ce plan ?

Pour agir sur l’empreinte carbone de notre institution, un plan de déplacement des agents sera, entre autres, mis en place. Concernant les lycées, outre la poursuite des rénovations des établissements, nous les accompagnerons dans leur démarche éco-responsable, en déployant par exemple des dispositifs éducatifs incitants aux économies d’énergie ou encore en appuyant la mise en place d’un plan de déplacement. Par ailleurs, et pour réduire l’impact environnemental de nos politiques, nous inciterons au report modal en communiquant sur l’offre de transports en commun (TER, bus, etc.). En parallèle, le Schéma Régional du Climat de l’Air et de l’Energie (SRCAE), copiloté par le Préfet et s’adressant tant aux administrations qu’aux entreprises, décline secteur par secteur (transport, agriculture, etc.) l’ensemble des orientations permettant une baisse des émissions de GES.

Mais Rhône-Alpes n’a pas attendu le vote de ce plan pour s’engager en faveur de l’environnement et du climat. Ainsi, le PCR prévoit la poursuite d’actions déjà engagées comme la mise en œuvre d’un deuxième plan énergie des lycées pour parvenir à des lycées plus sobres en carbone. L’installation du siège de la Région à Confluence a d’ores et déjà permis de réduire son empreinte carbone grâce à son exemplarité en termes de consommation énergétique des bâtiments.

Ce plan d’actions devra être précisé dans les mois à venir afin d’être soumis au vote définitif avant fin 2012. Parce que Rhône-Alpes est l’une des régions les plus concernées par la pollution, elle doit s’inscrire comme une référence dans la lutte contre le changement climatique. Le groupe socialiste sera vigilant et veillera à ce que ce plan traduise notre volonté forte en la matière.


Lire aussi :
Sobriété et efficacité énergétique : le scénario négaWatt 2011
Environnement, énergie, climat : des Régions qui comptent !
Abeilles des villes, abeilles des champs…


Catégorie : A la Région

Laisser une réponse