Thématique ‘Gaz de schiste’
Publié le 30 janvier 2014 par groupe socialiste

Mercredi dernier, la Commission européenne a rendu son arbitrage sur deux grands dossiers relatifs à la stratégie énergétique européenne et à la lutte contre le changement climatique. Elle a d’abord présenté sa proposition de paquet climat-énergie qui fixera les ambitions européennes en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de développement des énergies renouvelables d’ici 2030. Elle a également rendu son avis sur l’exploitation des gaz de schiste sur le territoire européen.

Publié le 15 octobre 2013 par groupe socialiste

Vendredi dernier, le Conseil constitutionnel a validé la loi de 2011 interdisant l’usage de la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation de pétrole et gaz de schiste. Cette décision constitue une véritable victoire du politique sur l’économique, de l’intérêt général sur celui des groupes  pétroliers. Elle représente pour nous, élus socialistes rhônalpins, la concrétisation d’un travail et d’une mobilisation que nous avons engagés il y a maintenant près de trois ans, bien avant la médiatisation de ce qui est devenu une question de société.

Publié le 24 octobre 2011 par groupe socialiste

Début 2010, on découvrait un projet à gros budget, sorte de « Gasland français ». Mais, malgré un synopsis gouvernemental bien réglé, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Au départ, un scénario assez simple : des permis d’exploitation signés en catimini le 1er mars, des industries pétrolières, accompagnées d’amis du pouvoir en place, comme Julien Balkany, et une exploitation du gaz et de l’huile de schiste à échéance de 5 ou 10 ans. Avec au générique : la réduction de notre dépendance au gaz russe, l’amélioration de notre balance commerciale et, accessoirement, l’augmentation des profits des groupes pétroliers et gaziers. Mais ce scénario ne tenait pas compte d’un facteur important : l’arrivée en scène de journalistes, d’élus et de citoyens. Autant d’acteurs qui craignaient, simplement, pour leur santé, leur environnement, la ressource en eau, le développement local, et ce pour un gain plus qu’hypothétique. C’est ce que Michèle Eybalin résumait dans la formule : inutile, coûteux et dangereux.

Publié le 4 octobre 2011 par groupe socialiste

 Un an. Un an que le groupe socialiste s’oppose à l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste dans les territoires rhônalpins. Un an que nous dénonçons ces projets inutiles, coûteux et dangereux et que nous demandons l’annulation des permis dits de Montélimar, Villeneuve de Berg et Nant.

L’annonce de leurs abrogations hier soir constitue donc une victoire pour tous les opposants au gaz de schiste et donc bien sûr pour les élus socialistes régionaux. Une victoire qui ne saurait nous faire oublier les 61 permis encore en vigueur sur le territoire français. Pour eux, la mobilisation devra se poursuivre, les simples déclarations de Nicolas SARKOZY ne constituant pas une garantie suffisante pour l’avenir.

Publié le 25 juillet 2011 par groupe socialiste

Le 20 juillet, la Ministre de l’écologie a présenté 230 mesures pour anticiper les effets inéluctables du réchauffement climatique prévu d’ici la fin du siècle. 230 mesures pour développer les savoirs sur les maladies émergentes, diversifier les espèces et prévenir les incendies de forêt, adapter la politique d’aménagement du territoire, économiser et optimiser l’utilisation de l’eau…

Changement climatique, aménagement du territoire, gestion de l’eau… autant d’éléments qui nous ramènent vers un dossier que nous connaissons bien, celui des gaz de schiste ! La droite va donc enfin interdire purement et simplement l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste ?